Vider le panierFermer
Votre panier est vide.
-33% Offre Spéciale Huile CBD 30ml
Sous-total
€0,00

Notre Blog CBD

Est-ce que le CBD est légal en France ?

par steve paturel
Est-ce que le CBD est légal en France ?

Est-ce que le CBD est légal en France ?

Le cannabidiol, connu habituellement le CBD, est une substance présente dans le cannabis et extraite des plants de chanvre sativa. À l’instar de son confrère THC (tétrahydrocannabinol), il ne s’agit pas d’un produit psychoactif. C’est la seule source naturelle des cannabinoïdes, ce qui préserve ses consommateurs des risques d’addiction. Cette molécule est très reconnue par ses propriétés thérapeutiques et médicales. Mais généralement confondue avec le cannabis, le stupéfiant, la question de sa légalité suscite parfois à une discussion en France. Faisons alors le point dessus à travers ce guide.

Le CBD : c’est quoi ?

Pour bien comprendre la légalité ou non du CBD, voyons d’abord ce que c’est réellement. Le cannabidiol est une molécule de la famille des cannabinoïdes, incluse dans le chanvre cultivé. En fait, le cannabis est une plante, dénommée aussi le chanvre. Ce dernier se décline en deux variétés. Le chanvre indien produit la marijuana et le haschich, qu’on utilise pour la drogue.

Le chanvre cultivé, tel que son nom l’indique, sert en agriculture. Il se distingue par ses très petites quantités de THC. Si le THC, un autre élément du cannabis sativa très connu, provoque des effets psychotropes et euphorisants, ce n’est pas le cas pour le CBD. C’est pour cette raison d’ailleurs que ce dernier n’est pas soumis à la loi française sur les stupéfiants.

Grâce à ses multiples vertus, antispasmodiques, antipsychotiques, anticonvulsives, neuroprotectrices, anxiolytiques, antalgiques, anti-inflammatoires, revitalisantes, relaxantes, antiémétiques, le cannabidiol permet de traiter différentes maladies. Parmi celles-ci, on peut citer l’anxiété, les troubles de l’humeur, la psychose, l’épilepsie, la schizophrénie, la sclérose en plaques, la lésion de la moelle épinière, le cancer, l’athérosclérose, l’infarctus du myocarde, l’acné, les cloques, les aphtes, etc.

Entre autres, les vertus anxiolytiques fournissent à l’organisme un effet relaxant et apaisant, en traitant certains troubles comme les manques du sommeil associés au stress. Les propriétés antalgiques permettent de soulager les douleurs liées aux maladies inflammatoires chroniques. Grâce aux e-liquides au CBD, vous pouvez aussi arrêter de fumer. La substance entraine une sensation de HIT au niveau de la gorge, qui ressemble à un effet de cigarette pour pallier l’absence de nicotine.

Peut-on consommer légalement le CBD France ?

La question de légalité du CBD France est entourée d’un grand débat. D’ailleurs, c’est le dernier pays de la Communauté européenne qui reste encore fermé là-dessus. En novembre 2020, la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) a jugé illégale l’interdiction du CBD dans l’Hexagone. Pourtant, cette décision relève encore un flou juridique. La cour d’appel d’Aix-en-Provence a estimé que la réglementation française sur cette molécule n’est pas compatible avec le droit européen, qui est moins restrictif.

En fait, la justice européenne se base sur la libre circulation des marchandises à travers tous les pays membres, sauf que ce principe n’est pas adapté aux produits stupéfiants. Comme le CBD est extrait du cannabis, donc considéré en tant que stupéfiant. Mais il est nécessaire de considérer que cette substance n’engendre pas d’effet psychotrope ni d’effet nocif sur la santé, contrairement à l’autre cannabinoïde du chanvre (THC). Elle ne doit pas être interdite si aucun essai scientifique n’a pas prouvé un risque de santé public.

Les propos concernant la légalisation du CBD France

Suite au principe de la CJUE, le Gouvernement se veut toujours prudent quant à la légalisation du CBD France. Mais il s’achemine vers la mise en place d’un nouveau cadre réglementaire. Par la voix de la ministre de la Santé, l’Etat français a allégé sa réglementation sur le CBD. Le cannabidiol vapé fait partie des produits commercialisés tandis que la résine ou encore l’herbe à fumer n’est pas réglementée.

Le CBD extrait entièrement du cannabis sativa, y compris les feuilles et les fleurs n’est pas permis. Le produit est autorisé à condition qu’il soit extrait des graines et des fibres ou qu’il s’agisse du CBD de synthèse. Malgré les nombreuses vertus du CBD Paris, il est interdit de considérer cette substance comme un médicament. Elle s’utilise uniquement comme complément alimentaire. Les produits du cannabis légal que l’on découvre sur le marché sont très diversifiés comme les e-liquides pour cigarette électronique, la pâte, les gélules, etc.

Quelle est la différence entre CBD et THC ?

La légalité des utilisations du cannabis en France ou non repose essentiellement sur cette différence entre le CBD et le THC, les plus populaires des 500 cannabinoïdes que l’on retrouve dans le chanvre sativa. Parfois, c’est indiscernable, mais il est important de bien savoir les distinguer puisque chacun produit ses effets spécifiques.

En fait, le THC est très connu notamment pour ses propriétés psychoactives. La consommation de ce produit affecte directement le cerveau et entraine un changement au niveau de l’état de conscience. Vous avez la sensation de planer, de rêver, d’être détendu. Mais font partie de ses effets néfastes les yeux rouges, les pupilles dilatées voire même paranoïa. Cette substance vous drogue et vous incite à devenir coutumier.

Le cannabidiol ne génère ni stress, ni anxiété, ni crise d’angoisse et encore moins une addiction. Cette substance commence à se faire un nom avec ses effets thérapeutiques très bénéfiques. C’est pour cette raison que plusieurs pays recommandent l’usage du cannabis médicinal pour traiter certaines douleurs et inflammations, atténuer les souffrances liées à l’anxiété, les crises d’angoisse et la dépression. En plus, son degré de toxicité est très bas pour en devenir addictif.

Comment doser les e-liquides au CBD ?

Pour éviter les effets secondaires du cannabidiol, il est préférable de consommer la bonne dose d’huile et d’e-liquide. Certes, la substance est inoffensive, mais elle n’est pas non plus neutre. Les e-liquides au cannabidiol sont généralement composés de cristaux de CBD purs, exempts de THC, et d’arômes (facultatifs). À cela s’ajoutent les éléments de base, qui sont identiques à ceux des modèles standards, tels que le mono propylène glycol et la glycérine végétale.

Le niveau des effets procurés varie en fonction du taux choisi dans l‘e-liquide, mais les résultats se révèlent toujours être les mêmes. Comme la nicotine, il est possible d’utiliser différents dosages. Cette posologie peut être indiquée en mg/ml, qui signifie la quantité du cannabidiol en mg dans un flacon de 10 ml. Au-dessus des 50 mg/ml, les principes actifs ne sont plus favorables à la vaporisation, mais sont dédiés pour booster.

Comment choisir son taux de CBD ?

Le CBD France est disponible en plusieurs taux, chacun peut choisir le dosage qui convient à ses besoins. Il faut rester constamment conscient que cette molécule n’est pas un médicament et ne doit pas être servi comme tel. Il est préférable de consulter au préalable un médecin pour lui demander conseil.

Le ressenti varie d’un sujet à un autre. Bon nombre de critères entrent en jeu, que vous ayez l’habitude de consommer de la marijuana, des cannabinoïdes ou non. Pour votre e-liquide, commencez par un dosage assez faible et augmentez-le petit à petit. Néanmoins, vous devez savoir certaines règles générales.

Un dosage faible, équivalant entre 5 et 15 mg/ml, provoquera un effet léger. Il convient parfaitement pour un usage le long de la journée. Un dosage moyen, compris entre 16 et 30 mg/ml, vous affectera un peu plus fortement. Il vaut mieux l’utiliser dans des séances de vapotage. Pour la quête d’effets très puissants, optez occasionnellement pour un dosage entre 31 et 50 mg/ml.

Bref, rien ne vous interdit d’acheter un CBD légalisé, à condition qu’il respecte la limite de 0,2 % de THC. Mais il faut consommer une quantité plus que raisonnable.